Anne Perrier, le silence en traduction

dimanche 2 septembre 2012 18h

Qualifiée de «musicienne du silence», Anne Perrier est née à Lausanne où elle a publié la plus grande partie de ses livres. D’un lyrisme fervent et épuré, son œuvre, tôt reconnue par Philippe Jaccottet, est travaillée par une quête spirituelle. Elle met en scène un «je» à la fois personnel et mythique qui s’incarne, dans Le Livre d’Ophélie, au travers de la figure shakespearienne, identifiée à la poésie.

Pour rendre hommage à la subtile beauté qui se dégage de cette langue, Doris Jakubec et Sylviane Dupuis s’entourent de Deborah Fiette et Dmytro Tchystiak (traducteurs d’Anne Perrier en anglais et en ukrainien) pour un dialogue sur l’acte de traduction, les difficultés et les joies d’une telle démarche. Une lecture à trois voix – français, anglais et ukrainien – ponctuera cet échange.

Anne Perrier a reçu en 2001 le Grand Prix de littérature française de l’Académie Royale de Belgique ainsi que le Grand Prix national français de la Poésie en 2012.

Anne Perrier, le silence en traduction Anne Perrier
Anne Perrier, le silence en traduction Anne Perrier

Entrée 10.-, dans la limite des places disponibles. 

Informations complémentaires: info(at)m-r-l.ch
ou au +41 22 310 10 28

© 2020 MRL
Ce site Wordpress a été développé à Genève par thelab.ch