Auteurs-lecteurs: trois histoires d’affinités romandes Cycle estival: rencontres avec Étienne Barilier, François Debluë et Marina Salzmann et projections

Du 18 août au 6 septembre 2015

Longtemps remise en question, la littérature romande contemporaine se porte très bien: «Plus d’une centaine d’auteurs sont apparus sur la scène littéraire de 1999 à 2014», écrit Roger Francillon dans l’introduction de la nouvelle édition, largement augmentée, de l’Histoire de la littérature en Suisse romande (éd. Zoé, 2015).

En écho à cet ouvrage très attendu, la MRL propose d’entrer dans cette foisonnante littérature romande par la subjectivité de trois auteurs: Étienne BarilierFrançois Debluë et Marina Salzmann. Leurs styles, leurs univers et leurs genres de prédilection diffèrent. Mais ils ont comme point commun de connaître ce champ littéraire à travers de multiples pratiques: par la traduction, la direction d’une revue, l’enseignement, la critique, l’organisation de lectures publiques, etc.

Invités à présenter l’œuvre d’un-e auteur-e romand-e qui les inspire, ils s’entretiendront également avec un modérateur sur leur propre ouvrage. François Debluë reviendra sur Lyrisme et dissonance (éd. Empreintes, 2015), ses poèmes de Par ailleurs (éd. Empreintes, 2012) ainsi que les proses poétiques de Jean VuilleumierMarina Salzmann présentera son deuxième recueil de nouvelles, Safran (éd. Campiche, août 2015) et ses lectures de Jean-Claude Fontanet. Enfin, Étienne Barilier évoquera Guy de Pourtalès avant de parler de Ruiz doit mourir (éd. Buchet Chastel, 2014) et de dévoiler quelques pages de son roman Les cheveux de Lucrèce (éd. Buchet Chastel, août 2015).

Le 26 août, au seuil de la soirée, Caroline Coutau, directrice des éditions Zoé, présentera la nouvelle édition de l’Histoire de la littérature en Suisse romande. Elle parlera notamment de questions soulevées par la rédaction des dernières parties, consacrées à la littérature contemporaine, de 1968 à 2014.

Mercredi 19 août, à 20h: François Debluë


Mercredi 26 août, à 20h: Marina Salzmann
 – La soirée débutera par une présentation de Caroline Coutau et se terminera avec une pièce sonore performée par Heike FiedlerAlexa Montani et Marina Salzmann.


Mercredi 2 septembre, à 20h: Étienne Barilier

Du 18 août au 6 septembre, en marge de ce cycle estival, Auteurs-lectures, trois histoires d’affinités romandes, la MRL projette trois entretiens avec des écrivain-e-s romand-e-s: Ella MaillartGeorges Simenon et Noëlle Revaz.

«Pour le dire autrement, il n’y a que peu, voire pas du tout de traits (stylistiques, thématiques, idéologiques) qui distinguent les écrivains romands du reste de la francophonie, France comprise; mais on appellera «écrivain de Suisse romande», ou «écrivain appartenant à l’espace littéraire romand», tout auteur dont la trajectoire est touchée, voire infléchie, par les relations – en priorité matérielles – qu’il entretient avec ce contexte géographique et culturel. Il s’agit d’une appartenance qui se décline de multiples façons […].» p 1286
Daniel Maggetti, Histoire de la littérature en Suisse romande, nouvelle édition

Auteurs-lecteurs: trois histoires d’affinités romandes

Entrée: 10.- / 8.- la soirée
Apéritif offert à l’issue des rencontres
Réservation conseillée: info(at)m-r-l.ch
ou au +41 22 310 10 28

 

Ce cycle estival bénéficie du soutien de la Fondation Leenaards et de la Fondation Göhner. 

© 2017 MRL
Ce site Wordpress a été développé à Genève par thelab.ch