Des pouvoirs de la fiction mexicaine. Rencontre avec Margo Glantz, Alberto Ruy-Sánchez et Álvaro Uribe

jeudi 2 mai 2013 20h

Margo Glantz, Alberto Ruy-Sánchez et Álvaro Uribe, trois grands écrivains et penseurs mexicains qui font partie des invités d’honneurs du Salon du livre et de la presse, nous font le plaisir de se réunir à la MRL le temps d’une soirée. Ils débattront des rapports entre imaginaire et réalité dans leurs oeuvres, du statut qu’ils accordent à la fiction et de leur regard sur le Mexique d’aujourd’hui. La rencontre (en français), qui sera animée par Philippe Ollé Laprune, sera précédée de lectures de textes par leurs auteurs en espagnol et en français.

Margo Glantz, née en 1930 à Mexico, est l’une des plus grandes figures de la littérature mexicaine contemporaine. Professeure émérite de l’Université Nationale, qui a notamment enseigné à Princeton, Yale, Harvard et Berlin, Margo Glantz est membre de l’Académie Mexicaine de la Langue depuis 1995. L’œuvre littéraire de cette académicienne, composée de récits courts, de romans et de textes autobiographiques, lui vaut de nombreux prix, parmi lesquels le prestigieux Prix Xavier Villaurrutia 1984 pour Síndrome de naufragios et le Prix National des Sciences et des Lettres 2002 pour El rastro.

Né à Mexico en 1951, Alberto Ruy Sánchez étudie à Paris où il obtient un doctorat, sous la direction de Roland Barthes, avant de devenir écrivain et éditeur. De retour à Mexico il collabore avec Octavio Paz et codirige la revue Artes de Mexico. En 1987, il publie son premier livre, Los Nombres del aire (Les Visages de l’air) qui lui vaut le Prix Xavier Villaurrutia. Il poursuit son exploration poétique et narrative dans un cycle des romans du Quintet de Mogador, récompensé et traduit dans plusieurs langues. En 2000, le gouvernement français le nomme Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres. Romancier, mais également poète et essayiste, Alberto Ruy Sánchez pratique également la «twittérature»: @AlbertoRuy.

Né à Mexico en 1953, Álvaro Uribe travaille dans le monde de l’édition. Il est actuellement conseiller d’édition de Direction Général de Publications et de promotion de l’édition de l’Université Nationale. Auteur d’essais, de récits et de romans, il est traduit en français, anglais portugais et allemand. Il reçoit le Prix Antonin Artaud 2003 pour El taller del tiempo (L’Atelier du temps) et le Prix du Roman Elena Pnoatowska 2008 pour Expediente del atentado (Dossier de l’attentat), qui a été adapté au ciné par Jorge Fons.

Audio

Entrée libre
Réservation conseillée: info(at)m-r-l.ch
ou au +41 22 310 10 28

© 2019 MRL
Ce site Wordpress a été développé à Genève par thelab.ch