Exil : comment grandir quand on se sent étranger ? ǀ Rencontre avec Brigitte Giraud et Joseph Incardona Écrire POUR CONTRE AVEC ǀ Provoquer l'avenir

vendredi 11 novembre 2016 18h30

Brigitte Giraud, auteur de nouvelles et de romans, lauréate de plusieurs distinctions (dont le Prix Goncourt pour la nouvelle et le Prix Giono), avec la question de l’identité au cœur de son œuvre ; Joseph Incardona, dix romans et un prix prestigieux pour le polar. Leurs derniers livres (respectivement Nous serons des héros et Permis C) tracent le chemin initiatique de deux garçons sur la voie de l’adolescence, qui font l’expérience du déracinement et de l’exclusion.

Modération Pascal Schouwey


Brigitte Giraud Née en Algérie, à Sidi Bel Abbès, en 1960. Auteur de huit romans et de recueils de nouvelles, elle a été lauréate du Prix littéraire des étudiants pour La Chambre des parents. Elle a également reçu le prix Goncourt de la nouvelle en 2007 pour L’amour est très surestimé, ainsi que le prix Giono en 2009 pour Une année étrangèreNous serons des héros, son dernier roman, paru aux éditions Stock en 2015, raconte l’histoire du jeune Olivio, contraint de fuir le Portugal, sous régime dictatorial, dans les années 1970. Dans sa nouvelle terre d’accueil, une banlieue lyonnaise, il fera l’expérience du déracinement et de l’exil, du rêve de retour au pays d’origine et de la rencontre avec lui-même.

Joseph Incardona
 Né à Lausanne en 1969, d’un père sicilien et d’une mère suisse, il vit aujourd’hui à Genève. Auteur de romans, de nouvelles et de scénarii pour le théâtre, le cinéma et la BD, il s’est fait particulièrement remarquer avec ses polars. En 2015, il reçoit le Grand Prix de littérature policière pour Derrière les panneaux il y a des hommes. Il est aussi réalisateur de cinéma (Milky Way avec Cyril Bron, primé au Festival international du film policier de Liège). Permis C (éditions BSN Press, 2016) est son récit le plus autobiographique. Nous sommes dans une banlieue suisse, dans les années 1970. On y suit André, un garçon qui entre dans l’adolescence, découvre son corps, sa sexualité et l’Autre. De père italien et de mère suisse, il essuie toutes sortes de quolibets et de coups parce qu’il est « rital ».

Audio

https://www.youtube.com/watch?v=Ipn-qm1GnVA

 

Exil : comment grandir quand on se sent étranger ? ǀ Rencontre avec Brigitte Giraud et Joseph Incardona Brigitte Giraud - ©GuillaumePerret
Exil : comment grandir quand on se sent étranger ? ǀ Rencontre avec Brigitte Giraud et Joseph Incardona Joseph incardona - ©GuillaumePerret
Exil : comment grandir quand on se sent étranger ? ǀ Rencontre avec Brigitte Giraud et Joseph Incardona Eva Cousido, Pascal Schouwey et Brigitte Giraud - ©GuillaumePerret
Exil : comment grandir quand on se sent étranger ? ǀ Rencontre avec Brigitte Giraud et Joseph Incardona ©GuillaumePerret
Exil : comment grandir quand on se sent étranger ? ǀ Rencontre avec Brigitte Giraud et Joseph Incardona ©MRL

Vendredi 11 novembre 2016, à 18h30
Entrée 10.- / 8.-
Pass : 20.- (donne accès à toutes les rencontres)
Réservations : info(at)m-r-l.ch / +41 22 310 10 28
Rencontre suivie d’un apéritif

Avec le soutien de la Ville de Genève, Canton et République de Genève, la Fondation Leenaards ¦ En partenariat avec Le Courrier, Lettres Frontière

© 2017 MRL
Ce site Wordpress a été développé à Genève par thelab.ch