Contact - Newsletter - Accès
Tél. +4122 310 10 28
Agenda
01.04.2017 15:22

Manon Pulver ǀ Il était une fois... le conte ǀ 1-2 avril 2017

Atelier d'écriture


Manon Pulver©Carole Parodi

 

C’est peu dire que le conte fascine. Cette forme narrative ancestrale semble inépuisable ; sa capacité à se réinventer et à inventer, intarissable. Mais comment ça fonctionne ? Quels en sont les trucs ? Qu’est-ce qui attire petits et grands vers lui et donne tant envie d’écouter, de raconter ? Où est la part d’écriture et la part d’oralité, et comment passer de l’un à l’autre ? Mené par Manon Pulver, cet atelier retournera l’art du conte comme un gant et en dévoilera certaines coutures incontournables. Un week-end entre écriture et oralité dans le plaisir de raconter. 

Manon Pulver
Manon Pulver écrit comme d’autres manient l’épée. Sa plume aiguisée tranche et pique avec une agilité doublée d’une drôlerie corrosive et fédératrice. Fine observatrice de notre époque et des individus, elle s’est principalement fait connaître avec ses pièces de théâtre, dont on retient avec bonheur Un avenir heureuxAu bout du rouleauA découvert. Si le théâtre est son lieu de prédilection – en plus d’être dramaturge, elle a été collaboratrice artistique à la Comédie de Genève de 2002 à 2007 et précédemment au Théâtre du Grütli -, elle a aussi travaillé pour la télévision, la radio, des revues et continue de collaborer avec différents médias. Manon Pulver s’est par ailleurs formée à l’art du conte auprès de Catherine Zarcate. 

Côté pratique

A prévoir et prendre avec soi
Un conte court de votre choix (de préférence connu)
Facultatif : une idée personnelle de récit ou de conte à développer

Date
Samedi 1 et dimanche 2 avril 2017
de 10h à 18h (avec pause à midi)

Qui ?
Toute personne intéressée, amateur ou professionnel de l'écrit
Aucun prérequis
Dès 16 ans

Nombre de places
12 participants max. 

Inscriptions, informations

T. +41 22 310 10 28
info(at)m-r-l.ch

Tarifs
Chf 120.- ¦ 80.- (AVS, étudiant, chômeur)

Avec le soutien de la Loterie Romande et la Fondation Coromandel

 

<- retour: