Loretta Verna et Catherine Safonoff s’a musent

jeudi 25 juillet 2013 20h

Dans le cadre de L’auteur s’a muse

Si l’autobiographie est une parole individuelle par excellence, pour en parler, la MRL invite deux écrivaines : Loretta Verna et Catherine Safonoff.

Complices, les deux femmes échangent depuis plusieurs mois. Lors de leur venue, les deux femmes nous rapporteront quelques moments clefs de cette conversation qui a nourri et inspiré leur écriture. Elle a en particulier influé sur la rédaction de Titania et la tectonique que Loretta Verna a publié récemment aux éditions des Sauvages. La grande dame de l’autobiographie romande, Catherine Safonoff lira des extraits de le Mineur et le Canari, qui lui a valu un Prix fédéral de littérature en 2012.

La réunion de ces deux écrivaines promet une magnifique soirée !

Loretta Verna

«Après Le Fourbi (L’Aire, 1989) et Mille TraversesTitania et la tectonique montre qu’à «l’adolescence du grand âge», Loretta Verna a trouvé une  forme qui restitue avec élan ses doutes, ses envies, ses sensations. Sur  les fissures de la vie, elle chemine avec l’adresse d’une petite chèvre de Monsieur Seguin, tenace et drôle.»
Le Temps, Isabelle Rüf, 2013

Titania et la Tectonique (éd. des Sauvages, 2013)

Titania est une femme à la recherche d’une forme subtile et apaisée de perception pour relater le présent. Le récit de Titania se confond parfois avec la vie de l’écrivain. Titania incorpore le flux de la conscience, la géologie des Alpes, le souci du corps, les voyages à travers la Suisse et les rencontres. Titania établit une pharmacopée de mots, pour décrire le dernier des âges de la vie et inventer une technique mobilisant toutes ses ressources afin d’obtenir un corps content. Elle parvient à une sorte de science de l’instant faite de techniques anciennes, de ruses, de consignes qui dépassent parfois l’entendement, en faisant comme si elle disposait de plusieurs siècles pour mener son histoire à bien, en y allant gaiement pour embarquer son lecteur vers un accomplissement.

Loretta Verna, née au Tessin en 1943, étudie aux Beaux-Arts de Genève et à l’Ecole supérieur d’art visuel (ESAV) où elle enseigne de 1981 à 2001. Artiste plasticienne et écrivaine, elle reçoit en 2009, une Bourse littéraire de Pro Helvetia afin de poursuivre son travail d’écriture. Elle publie Le Fourbi (éd. de l’Aire, 1989) et Milles traverses (éd. des Sauvages, 2008).
Catherine Safonoff
Catherine Safonoff

Le Mineur et le Canari (éd. Zoé, 2012)

Une femme s’éprend de son thérapeute, le Docteur Ursus. Une situation qui, d’emblée, empêche l’expression simple des sentiments et des désirs. Aussi bien est-ce, pour cette femme, l’occasion idéale d’aimer. Dans ce cadre protégé, surveillé, rien de malheureux ne peut lui arriver. Enchantée au sens fort du terme, la patiente écrit. Dérivé en récit, l’amour imaginaire se trouve ainsi conforté, amplifié. Tout de cet homme plaît à la narratrice, son regard, sa voix, ses vêtements, sa bienveillante et imparable logique. Elle l’écoute, le dévore des yeux, le respire. Il suffit, ici, que la bonne distance soit observée et l’amour impossible ira à l’infini…
Mais un livre doit finir, et le récit lui-même, qui a longtemps porté la narratrice, l’avertit de revenir à la «vraie vie». Quant au canari, son symbole vient d’une ancienne tradition. Naguère, on emportait au fond du puits de charbon un petit oiseau chanteur, qui avertissait du grisou mortel son compagnon le mineur.

L’art du quotidien, du mot juste, de la phrase nerveuse, des amours perdues mais toujours présentes et à venir, de l’angoisse transformée en qualité de pensée et d’écriture. Catherine Safonoff excelle dans le récit personnel, en a écrit cinq, et deux romans, ainsi que des nouvelles. Sa plume taille dans la chair humaine sans s’attendrir ni sur elle ni sur les autres, avec dignité et un talent littéraire venu de son expérience et de ses immenses lectures.

Catherine Safonoff est née en 1939 à Genève où elle vit aujourd’hui. Son œuvre essentiellement autobiographique est saluée par plusieurs prix, parmi lesquels le Prix fédéral de littérature 2012 pour Le Mineur et le Canari.

 

Audio

Loretta Verna et Catherine Safonoff s’a musent Éditions des sauvages

Entrée libre
Apéritif offert à l’issue de la rencontre
Réservation conseillée: info(at)m-r-l.ch
ou au +41 22 310 10 28

© 2019 MRL
Ce site Wordpress a été développé à Genève par thelab.ch