Poésie plein la bouche Rencontre avec Emanuel Campo et Matthieu Corpataux

Du 25 mars au 21 avril 2021

Une rencontre en partenariat avec le Printemps de la poésie

 

Ces deux-là ne sont pas du style à confiner leurs mots dans un livre : Emanuel Campo et Matthieu Corpataux aiment donner de la voix, du son, de la mastication à leur poésie. Ils s’emparent du quotidien, de ce qui leur passe sous les yeux, et pourquoi pas de sucre roux, de kebab, de questions de société, de souvenirs d’enfance, de google et de références textuelles ; de tout cela et plus encore pour nous embarquer dans leur univers décomplexé. Ils osent être terre-à-terre sans se priver de raffinements littéraires. Raymond Carver n’est jamais très loin de leur inspiration made in USA dans ce qu’elle a de meilleur : une poésie immédiate, simple, affranchie des formes traditionnelles. Deux poètes qui décloisonnent le genre en toute liberté : ça nous en bouche un coin et ça fait du bien.

Emanuel Campo et Matthieu Corpataux se rencontrent ici pour la première fois et échangent sur leur démarche et les enjeux de la poésie aujourd’hui. 

 

 

Le programme complet du Printemps de la poésie ICI

 

MATTHIEU CORPATAUX

Né en 1992. Matthieu Corpataux fonde l’Epître en 2013, une revue en ligne et en papier centrée sur la relève littéraire. Depuis 2014, il dirige la maison d’édition des Presses littéraires de Fribourg qu’il a fondée cette même année avec Luca Giossi. En 2019, il est nommé à la direction du Salon du livre de Fribourg, qu’il rebaptise Textures. Sucres est son premier recueil de poésie (éd. de l’Aire, collection Métaphores, 2020). Il vit à Fribourg. 

 

EMANUEL CAMPO

Né en 1983 en Suède. Entre poésie, théâtre, performance et musique, Emanuel Campo évolue librement. Il est notamment actif au sein de Etrange Playground, une compagnie pluridisciplinaire tournée vers les écritures contemporaines et la poésie. Aux éditions de la Boucherie littéraire, il publie Maison. Poésies domestiques (2015) et Faut bien manger (2019), un texte actuellement en lice pour le Prix des Découvreurs. Entre ces deux publications, son recueil Puis tu googlas le sens du vent pour savoir d’où il venait paraît aux éditions Gros Textes (2018). Il vit à Lyon. 

 

À lire : 

Matthieu Corpataux, Sucres, éd. de l’Aire, 2020

Emanuel Campo, Faut bien manger, éd. la Boucherie littéraire, 2019 ; Puis tu googlas le sens du vent , éd. Gros textes, 2018 ; Maison. Poésies domestiques, éd. la Boucherie littéraire, 2015

Vidéo

Poésie plein la bouche Matthieu Corpataux © Nicolas Brodard
Poésie plein la bouche Emanuel Campo © Antoine LnP
Poésie plein la bouche Thierry Raboud © William Gammuto

Modération
Thierry Raboud

© 2021 MRL
Ce site Wordpress a été développé à Genève par thelab.ch