ANNULÉ – Projet XVII: Lautréamont-Maldoror Lecture musicale

mardi 24 mars 2020 19h30

Après avoir mis en voix et en musique les vers de Baudelaire, Guillaume Pidancet et Michael Borcard s’emparent des sulfureux Chants de Maldoror pour une lecture performative, aux vibrations électro-poétiques. Vertige garanti, dans le cadre du sémillant Printemps de la poésie et en partenariat avec l’Abri.

Œuvre inclassable et provocante écrite dans une prose poétique, texte de référence pour les Surréalistes, Les Chants de Maldoror fascinent. Rédigé par le Comte de Lautréamont – alias Isidore Ducasse – dans la deuxième moitié du 19e siècle, ce bijou noir de la littérature suit l’errance de son protagoniste Maldoror, un être satanique doublé d’un archange du Mal en guerre contre Dieu. Des six chants, Guillaume Pidancet et Michael Borcard en sélectionnent un pour cette lecture musicale qui reste strictement fidèle au texte, sans en modifier un mot. Cette fidélité est d’ailleurs la marque de fabrique des deux artistes, qu’il s’agisse de leur précédent travail sur Baudelaire ou sur le Frankenstein de Mary Shelley. Leur leitmotiv : donner la poésie en partage, faire entendre de manière vivante et inattendue des œuvres classiques qui appartiennent à l’imaginaire collectif. Ils proposent ici une expérience sonore, entre la transe et l’étrange, rythmée par la voix magnétique du premier et la palette électro-progressive du second.

Cette lecture inédite est spécialement créée pour la MRL et le Printemps de la poésie.

 

GUILLAUME PIDANCET
C’est l’intuition de la poésie comme « acte de résistance à la froideur mécanique du monde » qui motive cet artiste pluriel. Guillaume Pidancet compose, chante, joue, met en scène. En 2014, il monte Juste la fin du monde de Jean-Luc Lagarce et en 2015, La Route, le Monstre d’Agota Kristof. Cette même année, il écrit et crée Voyages extraordinaires, un conte forain avec la soprano Doris Sergy et le pianiste Alain Porchet, qui mêle chanson française et chant lyrique. En 2017, avec le musicien Michael Borcard, il fonde Projet XVII, un « laboratoire de poésie électro ». Sous ce label, les deux acolytes signent Projet XVII : Baudelaire (présenté notamment à la Fureur de lire 2017) et, tout dernièrement, Mary Shelley-Frankenstein ou le Prométhée moderne (au théâtre TKM de Renens).

MICHAEL BORCARD
Saxophoniste, compositeur et multiinstrumentiste, Michael Borcard arpente librement les registres musicaux, du jazz au funk, du reggae à la Noise en passant par le rock. Il conçoit ses propres compositions et arrangements depuis 1999. Il a notamment joué au Montreux Jazz Festival, aux Eurockéennes de Belfort, au Festival Jazz à Vienne, et aussi dans de nombreux pays et villes telles que Londres, Paris, Kingston ; a collaboré entre autres avec Lee Scratch Perry, Prince Alla, I-Kong, Café Bertrand. Depuis 2016, il compose la musique de courts-métrages pour le Kino Kabaret de Genève. En 2017, il fonde avec Guillaume Pidancet le duo Projet XVII, basé sur un dialogue créatif entre musique et poésie.
En savoir plus : michaelborcard.com

http://darksite.ch/projetxvii/

ANNULÉ – Projet XVII: Lautréamont-Maldoror ©Gabriel Asper

Avec
Guillaume Pidancet (voix), Michael Borcard (musique), Julien Michel (technique)

Durée
env.1h

Heure
19h30

Lieu
L’Abri
Place de la Madeleine 1
1204 Genève

Réservations, renseignements
info@m-r-l.ch | T. 022 310 10 28

Tarifs
CHF 10.- | 8.- (AVS, chômeurs, étudiants)

Lecture suivie d’un apéro.
En partenariat avec le Printemps de la poésie et l’Abri.

© 2020 MRL
Ce site Wordpress a été développé à Genève par thelab.ch