Rencontre avec Étienne Barilier Cycle estival: Auteurs-lecteurs, trois histoires d’affinités romandes

mercredi 2 septembre 2015 20h

Cet été, la MRL propose d’aborder la littérature romande par la subjectivité de trois écrivains, François DebluëMarina Salzmann et Étienne Barilier. Invités à présenter l’œuvre d’auteurs romands qui les inspire, ils s’entretiendront ensuite avec un modérateur sur leurs propres textes. Ce cycle a été imaginé comme un écho à la parution de la nouvelle édition, largement augmentée, de l’Histoire de la littérature en Suisse romande (éd. Zoé, 2015).

«21 février 1917
Pablo Ruiz, à Rome! Que vient-il faire ici? Détruire cette ville comme il détruit toute chose? Je me croyais délivré, de la guerre et de mon ennemi. Et voilà que je le croise, ici et maintenant, sur les escaliers de la Trinité-des-Monts, tout près de la maison de Keats: encore un qu’il cherche à faire mourir une seconde fois! Keats, je t’invoque depuis toujours, et comment t’oublierais-je lorsque je passe devant ta dernière demeure de vivant?»
Étienne Barilier, Ruiz doit mourir

Rome, la peinture et ses figures mythiques sont au cœur des deux romans d’Étienne Barilier. Sous la forme du journal d’un peintre néo-classique anglais, un certain John William Godward, Ruiz doit mourir (éd. Buchet Chastel, 2014) plonge les lecteurs dans la Rome de 1917, mêlant des questions esthétiques aux impératifs politiques de l’époque, la Première Guerre mondiale et la révolution russe. A travers la figure de ce peintre anglais, autant fasciné qu’effrayé par Picasso qu’il rêve de rencontrer, c’est tout un univers artistique qui est ravivé par le romancier.

Dans son nouveau livre, Les cheveux de Lucrèce (éd. Buchet Chastel, août 2015) c’est autour de la mythique figure de Lucrèce que se noue une intrigue qui conduira les deux jeunes héros passionnés de Milan à Florence, et jusqu’à Capri.

Dans un dialogue avec Geneviève BridelÉtienne Barilier parlera d’une grande figure de l’histoire de la littérature en Suisse romande: Guy de Pourtalès. C’est à travers leurs goûts partagés pour la musique et l’Europe qu’il retraversera quelques textes de l’auteur de Chopin ou le poète (éd. Gallimard, 1926) ou encore de La pêche miraculeuse (éd. Gallimard, 1937).

Né à Payerne en 1947, Étienne Barilier est auteur de romans, essais et chroniques, ainsi que traducteur (Friedrich Dürrenmatt, Ludwig Hohl, Adolf Muschg, Frank Wedekind). De plus, il a été professeur associé à la section de français de la Faculté des lettres de l’Université de Lausanne. Étienne Barilier vit aujourd’hui à Pully.

Issu d’une famille de huguenots français réfugiée à Neuchâtel, Guy de Pourtalès, né le 4 août 1881 à Berlin, passe son enfance et sa jeunesse à Genève et à Vevey. Il fait des études de lettres à Bonn et Berlin, où il développe sa culture musicale. Ce cosmopolitisme européen détermine la pensée et l’œuvre de l’écrivain, auteur de romans, biographies et journaux, dont la trajectoire sera marquée par la première Guerre Mondiale durant laquelle il combattra au côté de ses compatriotes français. Il décède en Suisse en 1941.

Lecture et rencontre avec Étienne Barilier animées par Geneviève Bridel

 

Audio

Rencontre avec Étienne Barilier Étienne Barilier
Rencontre avec Étienne Barilier Étienne Barilier -©MRL
Rencontre avec Étienne Barilier Geneviève Bridel, Étienne Barilier -©MRL
Rencontre avec Étienne Barilier Geneviève Bridel, Étienne Barilier -©MRL

Entrée: 10.- / 8.- tarif réduit
Apéritif offert à l’issue des rencontres
Réservation conseillée: info(at)m-r-l.ch
ou au +41 22 310 10 28


Ce cycle estival bénéficie du soutien de la Fondation Leenaards et de la Fondation Göhner.

© 2017 MRL
Ce site Wordpress a été développé à Genève par thelab.ch