Rencontre avec Frédéric Pajak, Hanna Johansen et Patricia Zurcher Prix suisses de littérature 2015

mercredi 18 mars 2015 20h

La MRL a le plaisir d’accueillir deux lauréats des Prix suisses de littérature, décernés chaque année par l’Office fédéral de la culture à des auteurs suisses ou résidant en Suisse pour un livre récemment publié.

Lors de cette soirée avec Frédéric Pajak et Hanna Johansen il sera question d’écriture, mais également de musique et dessin. Quant à Patricia Zurcher, elle parlera de sa traduction d’extraits du roman dHanna Johansen.

La rencontre, introduite par des lectures des auteurs, sera modérée par Isabelle Rüf, traductrice et critique littéraire.

Hanna Johansen: Der Herbst, in dem ich Klavier spielen lernte (Dörlemann, 2014) À l’automne de sa vie, l’auteure de ce journal intime réapprend à jouer du piano et observe ce qui lui arrive. Nous vivons avec elle une aventure au sens propre du mot: l’irruption de l’inattendu. Déclenchée par la motricité subtile des doigts, la motricité subtile de la pensée et de la mémoire se met en mouvement et l’auteure revisite sa vie. Son langage unit habilement réflexion aigüe au plaisir enfantin de la découverte et éveille notre propre plaisir à réapprendre à apprendre.

Née en 1939 à Brême, Hanna Johansen étudie la littérature allemande, la philologie antique et la pédagogie à Marburg et à Göttingen. Après des séjours à Ithaca, à New York et à Genève, elle s’établit en 1972 à Kilchberg près de Zurich. Elle commence par écrire des livres pour enfants et traduit des auteurs américains contemporains, avant s’adresser également à un public adulte à partir 1977. Elle est membre correspondante de la Deutsche Akademie für Sprache und Dichtung. Elle reçoit de nombreux prix, notamment le Prix Marie Luis Kaschnitz 1986, le Prix littéraire de Soleure 2003 et le Prix d’art de la ville de Zurich 2008.

Frédéric Pajak: Manifeste incertain 3. La mort de Walter Benjamin. Ezra Pound mis en cage. (Noir sur Blanc, 2014)
Texte et dessin se complètent dans ce livre animé d’une sombre poésie, troisième volume d’un ensemble qui en comptera neuf. En une traversée à la fois documentée et subjective de l’Histoire, le récit entretisse la méditation autobiographique d’un auteur qui a grandi dans les Trente Glorieuses et l’évocation des destins contraires de deux figures historiques complexes, le philosophe juif allemand Walter Benjamin et le poète américain fascisant Ezra Pound, pendant les années 1939 et 1940.

Né en 1955 à Suresnes, près de Paris, Frédéric Pajak est un écrivain, dessinateur et éditeur de nationalité suisse et française. Dans ses livres, prose et dessin se maintiennent en équilibre, un genre bien à lui qui lui a valu de nombreux prix (Dentan 2000, parmi d’autres). Il dirige la collection des « Cahiers dessinés » chez Buchet-Chastel. Aujourd’hui il partage sa vie entre Paris et les bords du lac Léman. Lauréat du Prix Michel-Dentant 2000, du Prix de l’éveil de la Fondation vaudoise pour la culture 2012, il reçoit pour le tome 3 du Manifeste incertain le Prix Médicis essai 2014.

Patricia Zurcher fait des études de lettres à l’Université de Lausanne avant de se consacrer à la traduction littéraire. Depuis 1998, elle a traduit, entre autres, Matthias ZschokkeIlma RakusaKurt Marti et Szuszanna Gahse. Sa traduction de Maurice à la poule de Matthias Zschokke (Zoé, 2009) obtient le Prix Femina (2009) et le Prix André Gide, et sa traduction de La Mer encore d’Ilma Rakusa (En bas, 2012) reçoit le Prix Lipp de littérature (2013).

 

Audio

Rencontre avec Frédéric Pajak, Hanna Johansen et Patricia Zurcher Hanna Johansen

Entrée libre

Apéritif offert à l’issue de la rencontre
Informations complémentaires: info(at)m-r-l.ch
ou au +41 22 310 10 28


Cette soirée est organisée dans le cadre de la tournée des lauréats des Prix suisses de la littérature 2015 en partenariat avec l’Office fédéral de la culture, le Service de Presse Suisse et le journal Le Courrier.

© 2019 MRL
Ce site Wordpress a été développé à Genève par thelab.ch