Se photographier pour s’écrire – ANNULÉ Annie Ernaux a malheureusement dû annuler sa venue à la MRL, dans le cadre des 50JPG - 50 jours pour la photographie à Genève

mercredi 8 juin 2016 20.00

Pour interroger l’écriture de soi et le rapport à la photographie, la MRL invite Annie Ernaux, l’une des figures majeures de l’écriture autofictionnelle de la littérature contemporaine.

Dans l’œuvre d’Annie Ernaux, largement inspirée de son propre vécu, la photographie a toujours occupé une place importante. Dès ses premiers textes, un cliché sert de point de départ à une description ou au récit d’un épisode. Dans ses textes les plus récents, la photographie devient même l’un des principaux ressorts de l’écriture. L’Usage de la photo et Les Années serviront de point de départ à cette rencontre.

Dans L’Usage de la photo (éd. Gallimard, 2005), écrit avec son amant Marc Marie, images et textes se font face. Les clichés de vêtements, pris au lendemain de nuits d’amour, sont le point de départ de l’écriture qui aborde leur relation de couple, mais également le cancer dont souffre alors Annie Ernaux. C’est l’intime qui est ici exposé. Dans le roman Les Années (éd. Gallimard, 2008), si aucune image n’est reproduite dans le livre, les photographies servent également à la construction de cette «autobiographie impersonnelle et collective», selon les mots de l’auteure. Des photos que se passent les personnages à la fin d’un repas font par exemple surgir des récits, qui tressent l’histoire d’une génération, de l’après-guerre au début des années 2000.

Le rapport entre écriture et photographie, le croisement des regards sur soi et sur les autres, les tensions entre l’intime et le collectif qui seront les sujets de cette rencontre avec Annie Ernaux permettront une plongée dans l’œuvre de l’écrivaine.

«Je n’attends pas de la vie qu’elle m’offre des sujets, mais des organisations nouvelles d’écriture. Les photos ont joué ce rôle de déclencheur, de catalyseur même, pour écrire ce qui m’arrivait, notre rencontre, le cancer, tout ce que jusque-là je ne pouvais pas écrire, qu’il me semblait impensable d’écrire.»

(Annie Ernaux, sur L’Usage de la photo)

Se photographier pour s’écrire – ANNULÉ Annie Ernaux - ©J.Sassier

Entrée: 10.- / 8.- la soirée
Apéritif offert à l’issue des rencontres
Réservation conseillée: info(at)m-r-l.ch
ou au +41 22 310 10 28

Cette soirée est organisée en partenariat avec les 50JPG – 50 jours pour la photographie à Genève.

© 2020 MRL
Ce site Wordpress a été développé à Genève par thelab.ch