Voicing through Saussure, avec Jacques Demierre et Vincent Barras

jeudi 7 novembre 2013 18h30

En cette année 2013 qui marque le centenaire de la disparition de Ferdinand de Saussure, savant genevois hors norme, Jacques Demierre et Vincent Barras performent les trois volets de Voicing through Saussure et sortent un triple disque.

Les deux poètes sonores, Jacques Demierre et Vincent Barras, se sont plongés dans les premières recherches de Ferdinand de Saussure consacrées au système vocalique des langues indo-européennes. De ces travaux qui fondent la linguistique contemporaine et présentent la voix comme composante première de l’acte créatif, les deux artistes ont extrait la matière verbale de Voicing through Saussure, un projet en trois parties. Analysées, ré-élaborées et re-composées, les sonorités de ces langues indo-européennes sont finalement incarnées dans un texte-partition, déployé sur scène dans ses dimensions concrètes à travers la réalisation verbale des deux performeurs. Le corps est le lieu où prend place cette investigation verbale qui puise dans la matière sonore primitive de la langue.

«C’était un travail sur les sources, (…) que nous avons fait avec Saussure (…). Jacques Demierre et moi avons étudié les lettres à Genève, où Saussure a travaillé. Il était donc le professeur du professeur du professeur de notre professeur. C’était donc un regard un peu ironique sur notre propre généalogie.»
Vincent Barras, Le Culturactif, entretien 2005

S’associant aux Activités Culturelles de l’Université de Genève, ainsi qu’à la HEAD et aux cinémas du Grütli pour rendre cet hommage vivifiant à Ferdinand de Saussure, la MRL accueille la performance du dernier volet, manarauieoo, le jeudi 7 novembre. Cette soirée sera également l’occasion de vernir ce triple disque. De plus, du 5 au 16 novembre, deux fois par jours, le documentaire éponyme de Véronique Goël sur le travail des deux poètes sonores est à voir dans la salle de projection de la MRL.

Jeudi 7 novembre, à 18h30: Voicing through Saussure #3 – manarauieoo. Performance

«[La poésie formelle,] c’est une poésie qui ne se limite pas à une production textuelle, mais qui au contraire déborde la cadre de la page écrite. Certaines poésies du XXe siècle ont tenté de déborder ce cadre strictement textuel en donnant aux poèmes une forme graphique: c’est la direction de la poésie concrète. D’autres ont choisi d’explorer des formes plus aurales (non pas orales, mais aurales, c’est-à-dire ayant à voir avec l’audition): c’est la direction de la poésie sonore. La poésie que je pratique fait recours à la voix qui la dit, au corps qui la dit. Le corps est une mine inépuisable de ressources langagières et j’essaie de faire appel à la totalité du corps. Parmi les mots-clefs de cette poésie, il faudrait retenir « sonore », et « performance »: car il s’agit de donner forme à travers son corps.»
Vincent Barras, Le Culturactif, entretien 2005

Né en 1954, Jacques Demierre est pianiste, performeur, compositeur. Son travail sonore emprunte des directions multiples telles que la musique improvisée, la composition, le jazz, la musique contemporaine, la poésie et les installations sonores, l’art radiophonique. Auteur de nombreuses pièces pour ensemble ou pour voix, le pianiste se fait également volontiers explorateur de la force évocatrice des bruits les plus quotidiens, ses compositions et réalisations sonores questionnant essentiellement l’écoute et l’espace sonore. Sa réflexion critique développe une conception très transversale et «interdisciplinaire» de la musique, ce qui lui a valu de pouvoir travailler avec quantité de musiciens provenant d’horizons très divers. En 2007, il est lauréat du prix quadriennal de la Ville de Genève.

Né en 1956, Vincent Barras est performeur, musicien, historien, poète sonore, traducteur. Il est également médecin, historien et directeur de l’Institut romand d’Histoire de la médecine et de la santé à l’Université de Lausanne. Auteur du livre Poésies Sonores avec Nicholas Zurbrugg en 1992, il a publié de nombreux essais dans des revues, catalogues, ouvrages spécialisés, portant sur la poésie, la musique, l’art contemporain, l’histoire de la médecine, du corps, de la psychiatrie. De 1985 à 2003, à travers l’association Roaratorio, il a programmé des lectures et des performances de poésie sonore au Festival de la Bâtie. Il présente des performances et des lectures en Suisse et à l’étranger (France, Italie, États-Unis, Argentine, Espagne, Belgique) en solo ou en duo avec Jacques Demierre. Il collabore également avec des chorégraphes, danseurs, poètes et écrivains.

Ensemble, Jacques Demierre et Vincent Barras ont notamment publiés Symptômes (École supérieure des beaux-arts de Genève, 2006), Les disques Homard et autres pièces inquiétantes et capitales (Association Suisse des Musiciens, 2000) et Gad gag vazo gadati, voicing through saussure (Héros-Limite, Genève, 2004). Ils ont été les artistes associés du Théâtre du Grütli pour la saison 2011-2012.

Photographie: Véronique Goël

Du 5 au 17 novembre, à 15h et à 16h15: Voicing through Saussure – Projections

« Depuis longtemps, je suis le travail de Vincent Barras et de Jacques Demierre. Celui de l’un ou de l’autre, ou leurs performances à deux. (…)
Pourtant, c’est en 2005, lors d’une performance de poésie sonore où ils interprétaient
 gad dad vazo gadati voicing through saussure que j’ai été captivée par les qualités visuelles et cinématographiques de leur travail. L’attention portée au REGARD de l’auditeur, au potentiel d’ÉCOUTE de ce regard a instantanément suscité chez moi le désir de filmer, de fixer et d’explorer par l’image ces visages en action. »
Véronique Goël

Véronique Goël a suivi Jacques Demierre et Vincent Barras sur les scènes de leurs performances mais aussi dans des séances de travail. Son film donne à voir des discussions préalables, les premiers essais de « voisage », les notations et esquisse de la partition entrée dans l’ordinateur, les enregistrements successifs ou encore l’écriture du texte. Cette approche des multiples phases d’élaboration de l’œuvre permet aux spectateurs de comprendre de l’intérieur le processus de création.

Cinéaste et plasticienne née en 1951, à Rolle (Suisse), Véronique Göel vit et travaille à Genève. Elle a commencé par une formation de couturière avant de s’orienter vers des études de peinture et de gravure à l’École des Beaux-Arts, à Lausanne puis à Genève. Sa découverte des films de Jean-Marie Straub et Danièle Huillet, en 1974 lors de leur première rétrospective à la cinémathèque de Lausanne, est déterminante. Entre 1982 et 1989, elle vit et travaille à Londres avec le cinéaste Stephen Dwoskin (1939-2012). Véronique Goël a entrepris de nombreux séjours en Afrique, à Berlin, à New York, à Florence ainsi qu’une résidence d’artiste à Barcelone.

Du mardi 5 au dimanche 17 novembre: Voicing through Saussure (2009, 64′)
Film de Véronique Goël
Deux projections par jour (sauf le lundi): à 15h et 16h15
Lieu: MRL, salle de projection
Entrée libre

Événements associés:

Mardi 29 octobre 2013, 19h: Voicing through Saussure (2009, 64′)
Projection du film de Véronique Goël
Lieu: Cinémas du Grütli
Entrée: Tarifs cinéma

Jeudi 31 octobre 2013, 18h30: Voicing through Saussure #1 – gad gad vazo gadati
Performance Jacques Demierre, Vincent Barras
Lieu: Université de Genève, Uni Bastions, B105 – Auditoire de Saussure
Entrée libre

Mardi 5 novembre 2013, 12h30: Voicing through Saussure #2 – bhn(a)
Performance Jacques Demierre, Vincent Barras
Lieu: HEAD Helvétique, Auditoire
Entrée libre

Audio

Voicing through Saussure, avec Jacques Demierre et Vincent Barras Jacques Demierre et Vincent Barras
Voicing through Saussure, avec Jacques Demierre et Vincent Barras Jacques Demierre et Vincent Barras

Jeudi 7 novembre, 18h30: Voicing through Saussure #3 – manarauieoo
Performance de Jacques Demierre, Vincent Barras
Vernissage du disque Voicing through Saussure (2013)
Lieu: MRL
Entrée libre

Apéritif offert à l’issue de la performance
Informations complémentaires: info(at)m-r-l.ch
ou au +41 22 310 10 28

 

© 2020 MRL
Ce site Wordpress a été développé à Genève par thelab.ch